Fr

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/clients/4abbe6a4181860ffb5c72fdf24fa57c0/web/wp-content/themes/art/header.php on line 37

Artists

Mikhail Larionov

1881-1964

Ilia Tchachnik

1902-1929

Jean Pougny

1894-1956

Nadiejda Oudaltsova

1886-1961

El Lissitzky

1890-1941

Gustav Klucis

1895-1938

Ivan Klioune

1873-1943

Robert Falk

1886-1958

Georges Annenkov

1889-1974

ANDRÉ LANSKOY

1902-1976

MAXIM KANTOR

1957-aujourd'hui

MICHEL COMTE

1954- à aujourd'hui

ERAN SHAKINE

1962

Nancy Vuylsteke de Laps

1967-aujourd'hui

Nancy Vuylsteke de laps est née le 19 avril 1967 à Anvers, en Belgique.  Elle a commencé son éducation en étudiant la sculpture classique à l’Académie des Beaux-Arts de Bruges.

Sa véritable éducation a eu lieu à Paris où elle a eu la chance d’être une apprentie de Noorzadé Brener (dont les allées et venues sont actuellement inconnues) et elle était une ancienne élève d’Ossip Zadkine qui avait son propre studio près de Montparnasse.

Sous la direction de Nuzarde Brener, Nancy avait appris à exprimer le mystère du corps humain, bien qu’elle ne l’ait étudié que « visuellement ».

Pour cette sculpture d’artiste était une leçon de corps et de vie, la transmission des formes dans leur véritable état. 

Ulie Schwab

1950-aujourd'hui

Ulie Schwab est un peintre suisse abstrait d’origine allemande. Après avoir réussi ses examens de fin d’études secondaires dans une école de langue, elle a déménagé dans la région du lac Léman, dans la partie francophone de la Suisse. Elle y étudia la médecine traditionnelle chinoise et travailla plus tard dans ce domaine.
Dès son plus jeune âge, elle se consacre à divers arts créatifs tels que la peinture, la sculpture, la céramique, l’Ikebana, la danse et la musique. Entre autres institutions, elle a étudié à l’École ABC de Paris et aussi sous la tutelle de l’artiste Pierre Beck.
Elle a ouvert son studio à Bursins en 2009. Depuis, elle s’est consacrée entièrement à la peinture, travaillant comme artiste indépendante. Son style, sa technique et son mélange de couleurs sont très personnels. La création de reliefs, de différentes couches de couleurs et l’inclusion de minéraux confèrent à ses peintures une lumière et une réflexion particulières. Ses thèmes favoris évoluent autour des énergies de l’univers, des énergies de l’humanité et des énergies de la nature.
La pratique de la médecine traditionnelle chinoise ainsi que sa passion pour la culture asiatique ont fortement influencé son approche artistique. Ses tableaux exhalent en même temps une certaine sérénité et une énergie positive qui invitent le spectateur à glisser dans un état de bien-être et à se déplacer à l’aise dans ses propres espaces libres.

Igor Novikov

1961-aujourd'hui

Igor Alekseevich Novikov, artiste russe, est né le 2 janvier 1961 à Ceadir-Lunga, Moldavie, dans la famille de l’artiste Novikov Alexeï Ivanovitch, membre de l’Union des Artistes de l’URSS, et un académicien de l’Académie des Arts de Russie. Igor Novikov appartient à la génération des artistes non conformistes de Moscou, dont le développement créatif a été à l’époque de l’effondrement de l’Union soviétique.
En 1967Igor Alekseevich Novikov est allé à l’école de dessin dans la maison des pionniers dans la ville de Chisinau. En 1970, il entre à l’École d’Art I. Repin Chisinau, et en 1980 il en sort diplômé. Un an plus tard, il est entré à l’Académie des Arts de Moscou, où il a étudié dans les ateliers de Yu. Korolev et T. Salakhov. 

En 1987, il est diplômé et reçoit le diplôme d’Etat de l’artiste peintre, la même année il rejoint l’Union des artistes de l’URSS, et avec l’artiste S. Mironenko, il organise l’association des jeunes artistes d’avant-garde « Furmanny Lane » à Moscou, qui est devenu une partie du mouvement de non-conformisme soviétique jusqu’à sa fermeture en 1991.

Comme un étudiant de 1981, Igor a eu l’occasion d’exposer son travail dans divers lieux d’exposition à Moscou, ainsi qu’à l’étranger.

 En 1984, il a créé un groupe d’art et centre d’art « ARX ». Dans le cadre du groupe, il a participé à sa première exposition dans un appartement communautaire à Chistye Prudy. Les premiers membres du groupe étaient Alexey Novikov, Andrei Kazakov, Yuri Andropov et Mikhail Lyubomudrov.
 En 1984, le club d’avant-garde de Varsovie « remont », dans le cadre d’un échange créatif dans le cadre du Festival culturel international de l’URSS et de Varsovie, a organisé la première exposition de l’artiste soviétique Novikov en Pologne.
 En 1986, un voyage en Inde a eu lieu dans le cadre d’un échange créatif sur le programme du Festival Culturel International de l’URSS et de l’Inde. En 1988, une exposition personnelle a eu lieu dans la salle d’exposition du Jardin de l’Ermitage à Moscou.
 En 1988, Igor a assisté à un cours magistral à la Rietveld Academy, Amsterdam, et a également tenu l’exposition Rouge et Blanc au Havenmuseum avec la publication d’un catalogue. En mai 1988, l’ouverture de l’exposition « Hyperborea » a eu lieu dans les ateliers de Furmanny Lane.

 En 1989, une grande exposition de non-conformisme « Furmanniy Lane » a été organisée dans la manufacture Old Norbin’s à Varsovie avec la publication du catalogue. En 1990, une grande exposition de non-conformisme « Furmanniy Lane » au Musée de Martigny, en Suisse, avec la publication d’un catalogue a été organisée. La même année, à la Galerie d’Art d’Etat de la Fondation de Moscou pour la Culture M. Gorbatchev, il y avait une exposition intitulée Horizons, Mont Meru avec son père avec le célèbre artiste Novikov Alex Ivanovich, ainsi qu’une exposition au salon d’art international Herbst à Francfort, en Allemagne et l’exposition « L’art soviétique de la glasnost « dans la galerie » Du Cygne « à Genève, en Suisse. De nombreux catalogues ont été publiés.

DANIEL ORSON YBARRA

1957-aujourd'hui

Né en Uruguay, Daniel Orson Ybarra a commencé à s’intéressé a l’Art dès l’Age de 12 ans via une correspondance sous forme de dessins en provenance de Mexico.

A l’Age de 18 ans, il s’embarqua dans une aventure de 8 années, qui l’a amené en Amérique du Sud et du Nord, Europe, Scandinavie, Afrique du Nord, et les pays du Golfe.

En 1984, Daniel Orson Ybarra s’installe à Genève ou il y passe le plus clair de son temps, avec Barcelone, ville dans laquelle il collabore avec des architectes avec des projets sur l’espace et une relation avec l’aérien et la légèreté.

Le travail de Daniel Orson Ybarra a été présenté avec des expositions individuelles ainsi que des collections privées. Incluant le Musée Atarazanas (Espagne) & la collection R.R. (Espagne).

 

VINCENT LEMAITRE 

1969-aujourd'hui

Sur la rythmique dysfonctionnelle

Ce que j’appel  » la rythmique dysfonctionnelle  » est un concept analogue au phasing (ou déphasage) utilisé par les musiciens contemporains tel que Steve REICH. Il s’agit à travers d’un rythme, en l’occurrence la répétition des tâches empreintes d’introduire un second rythme en décalage du premier. Ici, s’arrête la comparaison avec le phasing musical car si ce dernier résulte d’une progression constante, déterminée et symétrique, la rythmique dysfonctionnelle procède d’une tension volontairement chaotique, insoumise et en rupture du rythme premier. L’objectif est d’amener une vibration et une tension au cœur de la peinture en maintenant le regard sur le qui-vive. ces dysfonctionnements rythmiques n’en sont pas moins intégrés à la composition comme des éléments incontournables de l’expression interne de la peinture et apparaissent, souvent, de manières fantomatiques, en arrière-plan, comme des repentis remontant des sous-couches de la composition.

Sur les évidences…

Quelques fois, au cours de l’élaboration d’une peinture, on se retrouve face à des enchainements de rythmes, de couleurs et de lignes dont les ordonnancements semblent inévitables tant ils semblent s’accommoder les uns aux autres avec naturel. Cette fluidité d’enchainement tant souhaitable permet souvent à l’œuvre de s’établir, se dérouler presque d’elle-même, relayant le protagoniste au rôle d’accompagnateur du geste, même, de spectateur de sa propre création. Pourtant, ce processus au caractère presque divin par sa distinction naturelle à échapper au rationnel nous emmène, quelque fois, vers les stéréotypes de l’évidence, reflétant ainsi nos limites et illustrant la frontière en nous entre : savoir et ne pas savoir. Comme l’évidence est une persistance complexe, protectrice des poncifs, à laquelle on n’échappe pas, elle nous apparait sans alternative. L’évidence devient dès lors une fin en soi car elle est « évidente » et se suffit à sa propre clarté. Il faut faire preuve d’une grande abnégation de ces certitudes et d’une non moins grande lucidité pour dès lors dévier vers d’autres cheminements, vers un ailleurs et une possibilité de poursuivre. Il faut se perdre dans la peinture pour aller au-delà de ses propres évidences. Il faut se perdre et se retrouver : entre les deux, des chemins aux multiples variations…

 

CATHERINE ZOUBTCHENKO

1937- à aujourd'hui

L’art de Catherine Zoubtchenko, à travers l’Abstraction, nous propose un univers, des paysages, des géographies, où règnent – nous dit-elle « équilibre et harmonie ». Grace au vocabulaire de pures couleurs et lignes de l’Abstraction, il est en effet possible d’atteindre l’universel.

 A la différence de son maitre Lanskoy, Zoubtchenko ne se cantonne pas à ce que, de façon polémique, Mondrian appelait « le lyrisme pathétique » en tant qu’expression de lutte et de combat, parfois de tragique, en tant que « reflet du désir inconscient de se délivrer de l’oppression du déséquilibre.

Même si, a l’évidence la psychologie de Mondrian, ce Calviniste de l’angle droit, n’a rien à voir avec l’exaltation joyeuse et exubérante de la Russe Zoubtchenko, il y a chez les deux, à travers des moyens différents le même souci de donner à l’homme, au lieu du désordre et du chaos de son existence et de l’existence du monde, une autre réalité d’autres rythmes ; à la racine de toutes choses.

Mikhail Larionov
Mikhail Larionov

1881-1964

Ilia Tchachnik
Ilia Tchachnik

1902-1929

Jean Pougny
Jean Pougny

1894-1956

El Lissitzky
El Lissitzky

1890-1941

Gustav Klucis
Gustav Klucis

1895-1938

Ivan Klioune
Ivan Klioune

1873-1943

Robert Falk
Robert Falk

1886-1958

Georges Annenkov
Georges Annenkov

1889-1974

ANDRÉ LANSKOY
ANDRÉ LANSKOY

1902-1976

MAXIM KANTOR
MAXIM KANTOR

1957-aujourd'hui

MICHEL COMTE
MICHEL COMTE

1954- à aujourd'hui

Nancy Vuylsteke de Laps
Nancy Vuylsteke de Laps

1967-aujourd'hui

Ulie Schwab
Ulie Schwab

1950-aujourd'hui

Igor Novikov
Igor Novikov

1961-aujourd'hui

DANIEL ORSON YBARRA
DANIEL ORSON YBARRA

1957-aujourd'hui

VINCENT LEMAITRE 
VINCENT LEMAITRE 

1969-aujourd'hui

CATHERINE ZOUBTCHENKO
CATHERINE ZOUBTCHENKO

1937- à aujourd'hui