Fr

VINCENT LEMAITRE 

1969-aujourd'hui

Biography

Sur la rythmique dysfonctionnelle

Ce que j’appel  » la rythmique dysfonctionnelle  » est un concept analogue au phasing (ou déphasage) utilisé par les musiciens contemporains tel que Steve REICH. Il s’agit à travers d’un rythme, en l’occurrence la répétition des tâches empreintes d’introduire un second rythme en décalage du premier. Ici, s’arrête la comparaison avec le phasing musical car si ce dernier résulte d’une progression constante, déterminée et symétrique, la rythmique dysfonctionnelle procède d’une tension volontairement chaotique, insoumise et en rupture du rythme premier. L’objectif est d’amener une vibration et une tension au cœur de la peinture en maintenant le regard sur le qui-vive. ces dysfonctionnements rythmiques n’en sont pas moins intégrés à la composition comme des éléments incontournables de l’expression interne de la peinture et apparaissent, souvent, de manières fantomatiques, en arrière-plan, comme des repentis remontant des sous-couches de la composition.

Sur les évidences…

Quelques fois, au cours de l’élaboration d’une peinture, on se retrouve face à des enchainements de rythmes, de couleurs et de lignes dont les ordonnancements semblent inévitables tant ils semblent s’accommoder les uns aux autres avec naturel. Cette fluidité d’enchainement tant souhaitable permet souvent à l’œuvre de s’établir, se dérouler presque d’elle-même, relayant le protagoniste au rôle d’accompagnateur du geste, même, de spectateur de sa propre création. Pourtant, ce processus au caractère presque divin par sa distinction naturelle à échapper au rationnel nous emmène, quelque fois, vers les stéréotypes de l’évidence, reflétant ainsi nos limites et illustrant la frontière en nous entre : savoir et ne pas savoir. Comme l’évidence est une persistance complexe, protectrice des poncifs, à laquelle on n’échappe pas, elle nous apparait sans alternative. L’évidence devient dès lors une fin en soi car elle est « évidente » et se suffit à sa propre clarté. Il faut faire preuve d’une grande abnégation de ces certitudes et d’une non moins grande lucidité pour dès lors dévier vers d’autres cheminements, vers un ailleurs et une possibilité de poursuivre. Il faut se perdre dans la peinture pour aller au-delà de ses propres évidences. Il faut se perdre et se retrouver : entre les deux, des chemins aux multiples variations…

 

Key ideas

Sur ma peinture…

 Je ne sais pas exactement ce que je veux peindre mais je sais exactement ce que je ne veux pas peindre. De ce fait, ma peinture est ce qui reste sur le support après en avoir écarté tout ce qui m’apparaissait évitable.
 
 Ma peinture est l’aboutissement de l’incapacité à atteindre l’absolu, dans laquelle le dernier moyen de transcender la surface serait d’en éliminer tous les éléments évitables.
 
 Je peins uniquement sur des formats carrés afin d’évacuer toutes volontés narratives et renforcer l’aspect intuitif et direct.
 
 Depuis quelques temps, j’intègre, à ma peinture, le point, ou plutôt, la tâche. Non pas la tâche jetée référent au dripping mais la tâche empreinte, déposée au pinceau et dont l’emplacement est dûment choisi. ces éléments répétitifs , ordonnés, coordonnés, emprunts à la rigueur géométrique, conservant néanmoins une part d’aléatoire de par son exécution manuelle, controversent avec l’aspect magmatique de ma peinture dans la recherche d’un contraste fort et cohérent.
 
 Mon travail émane de la corrélation entre la peinture et le collage dans laquelle j’explore les potentialités graphiques, voir plastiques de cette rencontre.
 
 Mes peintures se nomment toutes  » APC  » suivi d’un numéro qui sert à les référencer. APC signifie : Acrylique-papiers collés. 

More artists

Olga Rozanova
Olga Rozanova

1886-1918

Mikhail Larionov
Mikhail Larionov

1881-1964

Ilia Tchachnik
Ilia Tchachnik

1902-1929

Jean Pougny
Jean Pougny

1894-1956

Vladimir Tatline
Vladimir Tatline

1885-1953

Lioubov Popova
Lioubov Popova

1889-1924

El Lissitzky
El Lissitzky

1890-1941

Gustav Klucis
Gustav Klucis

1895-1938

Ivan Klioune
Ivan Klioune

1873-1943

Robert Falk
Robert Falk

1886-1958

Georges Annenkov
Georges Annenkov

1889-1974

ANDRÉ LANSKOY
ANDRÉ LANSKOY

1902-1976

MAXIM KANTOR
MAXIM KANTOR

1957-aujourd'hui

MICHEL COMTE
MICHEL COMTE

1954- à aujourd'hui

Nancy Vuylsteke de Laps
Nancy Vuylsteke de Laps

1967-aujourd'hui

Ulie Schwab
Ulie Schwab

1950-aujourd'hui

Igor Novikov
Igor Novikov

1961-aujourd'hui

DANIEL ORSON YBARRA
DANIEL ORSON YBARRA

1957-aujourd'hui

VINCENT LEMAITRE 
VINCENT LEMAITRE 

1969-aujourd'hui

CATHERINE ZOUBTCHENKO
CATHERINE ZOUBTCHENKO

1937- à aujourd'hui