Art 21 Gallery

4-6, Grand rue, 1204 Genève, Suisse
T.: +41 22 732 63 88, F: +41 22 732 63 89
galerie@galerieart21.ch

PRÉSENTATION

La Galerie ART XXI

ARTISTES

Georges Annenkov
Alexandre Archipenko
Arman
Benatov
Salvador Dalí
Alexandra Exter
Natalia Gontcharova
Ivan Klioune
Gustav Klucis
Mikhail Larionov
El Lissitzky
Amedeo Modigliani
Nadiejda Oudaltsova
Lioubov Popova
Ivan Pougny
Auguste Renoir
Auguste Rodin
Alexandre Rodtchenko
Catherine Zoubtchenko
Olga Rozanova
Vladimir Tatline
Ilia Tchachnik
Michel Bassompierre
Nancy Vuylsteke de Laps
Eran Shakine
Michel Comte
Maxim Kantor

Alexandre Rodtchenko (1891-1956)
Art21

RODTCHENKO (Alexandre Mikhaïlovitch), Saint-Pétersbourg 1891-Moscou 1956
Peintre, sculpteur, designer, décorateur de théâtre, photographe, théoricien du constructivisme russe soviétique

Apprentissage artistique à l’école d’art de Kazan où il rencontre Varvara Stépanova, sa future femme.

Participe à l’exposition Magasin (1916). En 1917, il dessine des projets préconstructivistes de lampes pour le Café pittoresque conçu par Yakoulov. Entre au Jivskoulptarkh et enseigne au Prolietkoult en 1919 à Moscou. Contre la série des « Blancs sur blanc » de Malévitch, il présente ses toiles Noir sur noir à l’exposition Création sans-objet et suprématisme.

De 1920 à 1924, membre de l’Inkhouk : il y dirige le Groupe de travail de l’analyse objective qui évince Kandinsky fin 1920, est cofondateur du Groupe de travail des Constructivistes en 1921, participe à l’Obmokhou (mai 1921), où il expose des constructions spatiales suspendues, et à 5 X 5 = 25 (1921), où il présente trois toiles comportant chacune une seule couleur primaire : Couleur rouge pure, Couleur jaune pure, Couleur bleue pure.

Parallèlement, il est professeur aux Vkhoutémas (puis au Vkhoutéïne), dans les facultés du bois et du métal jusqu’à leur suppression en 1930.

Participe à la revue futuriste et constructiviste Lief de 1923 à 1925. Son travail sur le livre (entre autres Pro èto de Maïakovski, 1923), l’affiche, la publicité est exemplaire du design constructiviste. En 1925, son Club ouvrier est un des moments forts de l’Exposition des Arts décoratifs et industriels modernes de Paris. Dès la deuxième moitié des années vingt, il se consacre à la photographie, domaine où il réalise un travail très original, voire révolutionnaire.

Texte tiré de :
MARCADÉ J.-C., L’avant-garde russe, Paris, Flammarion, 1995, p. 437.