Art 21 Gallery

4-6, Grand rue, 1204 Genève, Suisse
T.: +41 22 732 63 88, F: +41 22 732 63 89
galerie@galerieart21.ch

PRÉSENTATION

La Galerie ART XXI

ARTISTES

Georges Annenkov
Alexandre Archipenko
Arman
Benatov
Salvador Dalí
Alexandra Exter
Natalia Gontcharova
Ivan Klioune
Gustav Klucis
Mikhail Larionov
El Lissitzky
Amedeo Modigliani
Nadiejda Oudaltsova
Lioubov Popova
Ivan Pougny
Auguste Renoir
Auguste Rodin
Alexandre Rodtchenko
Catherine Zoubtchenko
Olga Rozanova
Vladimir Tatline
Ilia Tchachnik
Michel Bassompierre
Nancy Vuylsteke de Laps
Eran Shakine
Michel Comte
Maxim Kantor

Vladimir Tatline (1885-1953)
Art21

TATLINE (Vladimir Evgrafovitch), Moscou 1885-Moscou 1953
Peintre, constructeur, designer, décorateur de théâtre, architecte russe

Quitte très vite l’école pour s’engager comme mousse et voyager à travers le monde. L’univers de la mer (personnes, objets, mode de vie) le marquera dans son activité artistique. S’initie à la peinture d’icônes. De 1904 à 1908, il fréquente l’École d’art de Penza et en 1909-1910 l’École de peinture, sculpture et architecture de Moscou (chez Korovine et Sérov).

De 1911 à 1914, il expose beaucoup, en particulier à L’Union de la Jeunesse et à la Queue d’Âne. Il y montre des œuvres figuratives où le style néoprimitiviste domine : le trait vigoureux du dessin s’allie au laconisme de la ligne et au schématisme de la construction avec une tendance à la sculpturalité et l’utilisation de plans précubistes (Marchand de poisson, 1912 ; Marin, 1912).

L’influence de Larionov, très nette dans les thèmes inspirés du monde du travail ou de la mythologie populaire et dans l’expressivité concise propre à l’art populaire (loubok, icône, enseignes), est encore plus marquée dans les illustrations de recueils futuristes : Mondàrebours de Khlebnikov (1912), Le Missel des Trois (1913), et dans les esquisses pour le drame épique populaire de Bontch-Tomachevski Le Tsar Maxémiane et son fils Adolphe (1911), ou pour l’opéra de Glinka La Vie pour le tsar (1913-1914).

Voyage à Paris et à Berlin en 1914. Il visite l’atelier de Picasso en mars 1914. Du 10 au 14 mai 1914, expose ses « reliefs picturaux » dans son atelier de Moscou et à Tramway V (1915). Présente des « reliefs angulaires » à 0,10 (1915-1916). En mars 1916, organise l’exposition Magasin à Moscou.
Participe à l’élaboration du Café Pittoresque sous la direction de Yakoulov (1917). Après la Révolution, il est considéré comme le père et l’inspirateur du constructivisme.

En 1918-1919, il dirige l’Izo de Moscou. En 1920, il construit la maquette du Monument à la IIIe Internationale ; de 1922 à 1925, il enseigne au Ghinkhouk (où il monte en 1923 Zanguézi de Khlebnikov). En 1930-1931, il crée sa machine volante, Létatline (haplologie du verbe russe létat [voler] et de Tatline).

Texte tiré de :
MARCADÉ J.-C., L’avant-garde russe, Paris, Flammarion, 1995, p. 439.